48e Réunion du Conseil d’Administration de l’ITIE internationale

By ITIE SENEGAL on Oct 14 in Actualités.

Les pays se penchent sur les enjeux de l’heure

La 48e Réunion du Conseil d’administration de l’ITIE internationale a démarré virtuellement aujourd’hui, mercredi 14 octobre 2020, et prendra fin demain, jeudi 15 octobre. Le Sénégal y représente les pays de mise en oeuvre d’Afrique de l’Ouest. Le Conseil d’administration va échanger sur les priorités stratégiques de l’ITIE pour 2021-2020, à  l’aune des impacts de la crise sanitaire. La maladie à  COVID-19 a mis rude épreuve le processus de l’ITIE, avec un impact potentiel sur :

  • la baisse historique des prix du pétrole,
  • une demande soutenue de minéraux stratégiques (Or et Platine),
  • la diversification des entreprises énergétiques,
  • la volatilité des prix des matières premières extractives.

Ces facteurs ont une incidence sur la capacité des gouvernements à  interagir efficacement avec les parties prenantes ainsi que sur les ressources financières disponibles pour mettre en œuvre l’ITIE.

Tout en restant conformes aux Principes de l’ITIE et préservant la pertinence de l’ITIE, le Conseil d’Administration accorde une attention particulière sur :

  • une sensibilisation accrue sur la transition énergétique,
  • un renforcement des communications sur le rôle de l’ITIE dans la lutte contre la corruption,
  • une mobilisation des revenus pour soutenir les priorités en matière de développement national et de dépenses publiques dans les pays tributaires des ressources,
  • les décisions d’investissement dans le secteur des industries extractives soient de plus en plus fondées sur la performance environnementale, sociale et de gouvernance (ESG) des sociétés pétrolières, gazières et minières et des négociants en matières premières,
  • une divulgation des données pour remplacer progressivement les rapports rétrospectifs,
  • un impératif de mesurer l’impact sur l’ensemble des dimensions clés de la Norme ITIE.
Quelques priorités sont dégagées notamment :
  • l’approfondissement des bénéficiaires effectifs,
  • la transparence des contrats par défaut (divulgation exhaustive des contrats),
  • l’analyse fiscale et la prévision des revenus,
  • la redevabilité des entreprises d’État dans un environnement post-Covid-19,
  • le genre et l’impact social et environnemental.

Les travaux poursuivront jusqu’à  demain, jeudi 15 octobre 2020, au cours desquels d’importantes décisions sont attendues.

ITIE SENEGAL

Top