Le Sénégal publie son Rapport ITIE 2019

By ITIE SENEGAL on Déc 18 in Actualités.

Le Comité national de l’Initiative pour la transparence dans les industries extractives du Sénégal (Cn-Itie) a rendu public, ce jeudi, son 7ème rapport portant sur les données fiscales de l’année 2019. Les revenus générés par le secteur extractif sont estimés à  161 milliards FCFA contre 122 milliards FCfa en 2018. Les recettes budgétaires sont évaluées à  147 milliards dont 127 millards du secteur minier et 20 milliards du secteur des hydrocarbures.

C’est une hausse de 34,45 milliards de FCFA par rapport à  l’exercice précédent, soit 29%. Les revenus du secteur des hydrocarbures sont en hausse de 14,38 milliards de FCFA, passant de 8,40 milliards de FCFA en 2018 à  22,78 milliards de FCFA en 2019. Cela provient principalement de :

  • – paiement de la deuxième tranche de financement de la construction de l’Institut National du Pétrole et du Gaz effectué par la société TOTAL E&P pour un montant de 10 Millions de USD (5,91 milliards de FCFA) au profit de l’Etat du Sénégal (conformément à  l’article 19.6 du Contrat de Recherche et de Partage de Production d’hydrocarbures du bloc Ultra Deep Offshore (UDO)) ; et
  • – des paiements effectués par la société KOSMOS Energy en 2019, relatifs à  des redressements fiscaux d’un montant de 5,21 milliards de FCFA.

Les revenus du secteur minier sont en hausse de 22,59 milliards de FCFA, passant de 111,90 milliards de FCFA en 2018 à  134,49 milliards de FCFA en 2019, cela s’explique principalement par :

  • la hausse des productions d’or, de minéraux lourds et des cours mondiaux[1] de ces produits miniers ; et
  • des paiements effectués par la société SGO en 2019, relatifs à  des redressements fiscaux d’un montant de 5,00 milliards de FCFA

Selon les données collectées dans le cadre du présent rapport, les entreprises pétrolières et minières du périmètre de réconciliation, ont déclaré un montant global payé aux fournisseurs en 2019, estimé à  891 milliards de FCFA dont 216 milliards aux entreprises nationales.

Selon toujours ledit rapport, les entreprises pétrolières et minières du périmètre de réconciliation Itie ont créé 7951 emplois, soit 0,19% du total de la population active au Sénégal dont la majorité des effectifs (soit 95%) sont des nationaux. Il ressort de ce document que le secteur minier artisanal emploie 31359 personnes, soit 0,74% de la population active. Les paiements reportés par les sociétés extractives au titre des dépenses sociales en 2019 s’élèvent à  3 369 870 646 FCFA. Sans remettre en cause les données et les conclusions du présent rapport, l’Administrateur Indépendant a formulé des recommandations destinées à  améliorer le processus de déclaration ITIE et la gouvernance du secteur extractif.

ITIE SENEGAL

Top