Pr Ismaà«la Madior Fall, Président du Comité national ITIE : « Ce rapport ITIE de 2014 est de très haute qualité »

By Papa Alioune Badara PAYE on Oct 24 in Actualités.

Entre le premier Rapport ITIE de 2013 et le Rapport ITIE de 2014, le progrès qualitatif est remarquable. Celui de 2013 souffrait de quelques impairs car c’était le premier du genre que le Comité national ITIE Sénégal publiait, quant à  celui de 2014, il est d’une toute autre facture. Ce document est même d’une « très haute qualité », pour reprendre le Pr Ismaà«la Fall, président du Comité national ITIE du Sénégal.

Pour cause, « l’équation de l’exhaustivité et de la fiabilité des déclarations est totalement résolue », « les données contextuelles sont mieux présentées », « la contribution du secteur à  l’économie à  substantiellement augmenté », et il ne fait aucun doute qu’avec les perspectives prometteuses de développement du secteur minier et de l’exploitation prochaine des hydrocarbures, cette augmentation va s’amplifier, prédit le Pr Fall.

Autre fait remarquable, toutes les entreprises extractives retenues dans le périmètre de conciliation 2014 ont soumis leurs formulaires de déclaration. De même, toutes les régies financières ont soumis leurs formulaires de déclaration pour les entreprises extractives retenues dans le périmètre du rapport. Le Pr Fall s’est félicité de l’engagement combiné de l’Etat, des sociétés minières et pétrolières et de la société civile. « Cet engagement est l’une des premières exigences de l’ITIE. Il vise à  faire de l’ITIE une autorité administrative indépendante, une voix plurielle qui exprime les voix de tous les acteurs. Autrement dit, il s’agit de faire de l’ITIE une plateforme multiactorielle », a déclaré le président du Comité national ITIE Sénégal.

La clarification du Code pétrolier préconisée

Au regard de la polémique que cette affaire Pétrotim et Timis Corporation a suscité et puisque le Sénégal va passer dans une phase d’exploitation pétrolière et gazière, le Pr Ismaà«la Madior, juge important que le Code général des Impôts et Domaines procède à  un meilleur encadrement de tout ce qui est transferts et cessions. Prenant sa casquette de juriste, il a aussi plaidé pour une clarification des dispositions du code pétrolier en vue d’encadrer davantage les procédures régissant le fonctionnement de ce secteur. « Les instruments régissant ce texte ne sont pas très clairs et font, aujourd’hui, l’objet d’interprétations. Il est temps d’apporter les clarifications nécessaires pour une meilleure transparence ».

Le Pr Fall a fait savoir que le 3 novembre prochain, le rapport ITIE 2014 sera lancé officiellement lors d’un atelier national. Il sera suivi d’ateliers régionaux. « Ce rapport ITIE est élaboré avant tout pour les populations et pour le pays. Il doit être utilisé pour actionner les réformes nécessaires à  l’amélioration de la gouvernance des industries extractives», a-t-il dit.

Avec Le Soleil 

Papa Alioune Badara PAYE

Top