Premier Ministre : « Les entreprises retenues dans le périmètre du rapport ITIE doivent collaborer avec le Comité National en lui soumettant leurs déclarations, selon les modalités définies par la Norme ITIE »

By Papa Alioune Badara PAYE on Juin 27 in Actualités.

Le premier Ministre du Sénégal a interpellé les entreprises retenues dans le périmètre du rapport ITIE de collaborer avec le Comité National en lui soumettant leurs déclarations, selon les modalités définies par la Norme ITIE. Selon lui, il s’agit d’une exigence minimale à  laquelle sont déjà  soumises la plupart des entreprises extractives lorsqu’elles opèrent dans certaines juridictions. Déclaration faite lors de la cérémonie officielle de lancement du Rapport ITIE 2013. Nous vous proposons un extrait de son discours.

« … La publication régulière des paiements déclarés par les entreprises pétrolières, gazières et minières et des revenus perçus par l’Etat est devenue une pratique communément admise par les sociétés privées et les Etats.

Elle est aussi devenue une exigence croissante de la part de la société civile et des populations des pays dotés en ressources naturelles. C’est pourquoi, la sortie du premier rapport sous notre magistère s’inscrit dans l’ordre normal des choses. Elle ne fait que corriger une faille dans le système de reporting gouvernemental.

Notre Administration, nous le savons, s’est beaucoup mobilisée pour répondre aux attentes du Comité National ITIE. Mais des efforts restent à  faire pour bà¢tir des systèmes d’information plus ouverts, sensibles et centrés sur les besoins des usagers. J’engage ici les ministères concernés à  prendre les mesures idoines pour pallier ces insuffisances.

Par ailleurs, les entreprises retenues dans le périmètre du rapport ITIE doivent collaborer avec le Comité National en lui soumettant leurs déclarations, selon les modalités définies par la Norme ITIE.

Il s’agit là  d’une exigence minimale à  laquelle sont déjà  soumises la plupart des entreprises extractives lorsqu’elles opèrent dans certaines juridictions. Elles ne sauraient donc se soustraire ni à  la déclaration, ni à  l’exigence de certification de ces mêmes déclarations.

Par conséquent, j’invite les responsables des sociétés minières, pétrolières et gazières établies au Sénégal à  prendre toutes les dispositions pour accompagner l’Etat du Sénégal dans ses efforts en vue de l’obtention du statut de « pays conforme ».

Le gouvernement du Sénégal réitère au Comité National ITIE toute sa confiance et toute sa disponibilité à  prendre les mesures nécessaires à  la mise en œuvre et au suivi des recommandations … ».

Papa Alioune Badara PAYE

Top